Les Escapades de Petitrenaud s’arrêtent dans le Loir-et-Cher

La célèbre émission de télévision “ Les Escapades de Petitrenaud ” a fait escale dans le Loir-et-Cher pour rencontrer ses meilleurs chefs cuisiniers.

Les émissions de cuisine, ça n’est pas ce qui manque dans le paysage audiovisuel français. Mais quand celles-ci s’intéressent vraiment au travail des chefs et de leurs producteurs, ça vaut la peine de s’y attarder. C’est le cas de l’émission « Les escapades de Petitrenaud », éponyme du célèbre animateur Jean-Luc Petitrenaud qui a cependant dû faire une pause dans l’animation. Place donc à Carinne Teyssandier, visage bien connu des téléspectateurs, qui remplit son rôle avec aisance : « J’adore découvrir de nouvelles choses, ça fait 17 ans que je parcours le pays, d’abord pour France 3 Bourgogne puis pour des émissions comme le Village départ du Tour de France. Je suis une vraie provinciale ! ».

Cette semaine, le Loir-et-Cher était à l’honneur avec non pas un, mais deux chefs étoilés locaux qui auront chacun leur émission sur France 5. Christophe Hay d’abord, qui tient La Maison d’à côté à Montlivault, et Anthony Maubert, chef du restaurant Assa à Blois. Et ce qui est bien avec les « Escapades », c’est que l’on parle des chefs mais pas que. L’équipe de tournage va aussi à la rencontre des producteurs, acteurs essentiels du restaurant et trop souvent ignorés. « C’est pour ça que j’aime cette émission, elle fait la part belle aux produits qui sont plus importants que le cuisinier. J’ai donc convié Philippe Gillard, producteur de champignons shii-také, le traiteur Taka Sanga pour le miso, mais aussi Élise Montrau et Olivier Gabillon. Et bien sûr tout est bio ! » explique Anthony Maubert en compagnie de sa femme Fumiko, elle-même chef.

Tous ces produits atypiques étaient alors présentés à Carinne Teyssandier tout en haut de la tour de Foy au château de Blois pour la partie « casse-croûte » le tout en plein soleil : « Il y a pire pour tourner une émission ! » reconnaissait le réalisateur.
Et puisqu’on parle d’endroits « horribles », le chef Christophe Hay n’était pas en reste en accueillant l’équipe de tournage à Chambord : « Ma cuisine vient d’ici, le château, la Loire, on est en plein dedans. Pour moi c’est une grande fierté de participer à cette émission que je regarde souvent. Elle met en avant les producteurs locaux avec qui nous travaillons ce qui permet de valoriser notre terroir. Tout le monde a été adorable, ça restera un très bon souvenir ».

Le chef étoilé de La Maison d’à côté a ainsi pu mettre la lumière sur Alain Gaillard, producteur de safran mais aussi jardinier du restaurant. Mais aussi et surtout ce qui constitue les plats fétiches de sa carte, le bœuf wagyu de Thierry Roussel, le caviar de Sologne de Vincent Hennequart et les rillettes de Sylvain et Julie Arnoult, pêcheurs de Loire. Et pour finir, rien de tel qu’un bon vin avec Thierry Puzelat, du Clos du Tue Bœuf.
Comme le veut l’émission, c’est dans les cuisines des restaurants respectifs que le tournage s’est achevé, où les chefs ont pu parler, en toute intimité, de leur travail. Pour sûr, le passage dans le Loir-et-Cher restera comme un bon cru pour « Les Escapades de Petitrenaud ». On connaît d’ailleurs d’ores et déjà les jours de diffusion des émissions. Nous découvrirons le restaurant Assa le dimanche 26 novembre à midi, tandis que La Maison d’à côté se dévoilera le dimanche 17 décembre prochain, même heure. À vos agendas !

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/les-escapades-de-petitrenaud-s-arretent-dans-le-loir-et-cher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *